La Biennale d’art contemporain de Venise

BiennaleLa Biennale d’art contemporain de Venise ouvrira ses portes le 1er juin prochain. Organisé tous les deux ans, cet événement est considéré comme l’une des plus prestigieuses manifestations artistiques en Europe, voire dans le monde. La Belgique a très rapide- ment compris l’importance de cet événement. Au 19e siècle, elle en fut l’un des premiers pays invités et, en 1907, soit douze ans après la première édition, elle fut le premier pays à disposer d’un pavillon destiné à y recevoir les artistes contemporains belges, qu’elle avait l’ambition de promouvoir à l’échelon international. Il est convenu que le pavillon belge soit occupé une édition sur deux par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Contrairement à ce qui vient d’être dit, en 2013, c’est à la Communauté flamande qu’il revient d’investir le pavillon national.

En 2011, la Fédération Wallonie-Bruxelles, qui avait alors l’initiative, avait choisi de mettre en valeur l’artiste francophone Angel Vergosa et le commissaire de l’exposition était un artiste flamand, M. Luc Taymans. À l’époque, cette collaboration entre des artistes belges issus des deux communautés linguistiques avait été appréciée.

En décembre 2012, dans le cadre de l’accord de coopération, avez-vous discuté avec la ministre flamande de la Culture d’une éventuelle collaboration systématique entre les deux communautés? Si oui, quelle en serait l’évolution?

Certes, il ne revient pas à la Fédération Wallonie-Bruxelles d’organiser l’occupation du pavillon belge cette année, mais il est possible d’organiser l’accueil d’artistes francophones dans d’autres lieux.

Par ailleurs, vous n’avez lancé l’appel à projet que le 31 janvier dernier et les projets doivent être remis le 28 février, soit trois mois avant l’ouverture officielle de la Biennale. Ce délai nous paraît très court. N’estimez-vous pas qu’une telle précipitation peut s’avérer préjudiciable à la qualité des projets retenus. En outre, l’appel à projet ne mentionne ni les lieux réservés aux artistes francophones ni les budgets maximum susceptibles d’être pris en charge par la Fédération Wallonie- Bruxelles. Or, ce sont des données importantes pour les artistes. Pouvez-vous nous dire pourquoi ces informations n’ont pas été communiquées? Pouvez-vous nous les préciser?

Enfin j’aimerais savoir pourquoi seules les associations conventionnées dans le secteur des Arts plastiques, et pas les artistes eux-mêmes, ont été invitées à introduire une demande de subvention? Quand pouvons-nous attendre la décision ministérielle qui devra être prise après consultation de la Commission des Arts plastiques?

Mme Fadila Laanan, ministre de la Culture, de l’Audiovisuel, de la Santé et de l’Égalité des chances. – Je tiens d’abord à rappeler que la Fédération se mobilise depuis de très nombreuses années pour encourager la participation des artistes francophones à la Biennale de Venise.

En 2013, dans le respect de l’alternance, c’est la Communauté flamande qui a le privilège de désigner un artiste pour investir le pavillon belge dans le Giardini à Venise. La participation off aux événements dits collatéraux de la Biennale ne représente pas moins un enjeu important. Je veille donc depuis plusieurs éditions à dégager des budgets pour financer la présentation du travail des artistes de la Fédération afin de leur permettre d’y prendre part. Cette année encore, malgré le contexte budgétaire que nous connaissons, l’enveloppe globale s’élève à 150 000 euros

L’appel à projet qui a été lancé en janvier vise cette fois à soutenir les initiatives des associations conventionnées dans le secteur des arts plastiques pour des projets qu’elles montent à Venise. La priorité est de valoriser le savoir-faire et l’expérience de nos institutions les plus importantes et de nos opérateurs conventionnés à l’étranger et de propulser nos artistes sur le devant de la scène internationale tout en assurant la présence de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans cette manifestation incontournable.

Il s’agit concrètement d’appuyer des projets qui sont déjà sur les rails et pour lesquels un lieu d’exposition a été identifié. Le délai n’est donc pas problématique et je m’étonne de la teneur de l’article de l’hebdomadaire LeVif L’express qui considérait que ce sujet relevait du scandale.

D’après les informations dont je dispose, deux dossiers ont été introduits. Les demandes de soutien seront examinées par la Commission consultative des Arts plastiques le 5 mars prochain. Son avis pour le soutien d’un ou de plusieurs projets me sera transmis immédiatement et ma décision devrait intervenir avant le 11 mars, ce qui nous laissera encore trois mois avant le début de la biennale.

L’organisation de cette biennale a été abordée dans le cadre des discussions préparatoires de l’accord de coopération culturel avec la Flandre, des pistes concrètes de collaborations renforcées entre les deux communautés pourraient être évoquées dans les mois à venir par la plate-forme chargée du suivi opérationnel de l’accord-cadre.

Je vous rappelle qu’en 2011, nous n’avons pas dû attendre l’accord de coopération avec la Flandre pour que notre artiste désigné, Angel Vergara, de la commune de Saint-Gilles, désigne comme commissaire Luc Tuymans, ce qui a donné à l’événement un grand retentissement.

Nous devrons poursuivre l’accord de coopération afin de mieux fédérer les actions à l’avenir, mais ce n’est pas expressément prévu pour 2013.

Mme Savine Moucheron (cdH). – Je vous remercie, madame la ministre, pour vos explications et je me réjouis que malgré les difficultés budgétaires actuelles, des efforts aient été réalisés afin que cette biennale soit une vitrine pour nos artistes.

Comme vous l’avez souligné, la collaboration entre la Belgique et la Biennale de Venise est déjà ancienne, et il est important de la perpétuer. Même si la Fédération Wallonie-Bruxelles n’occupe pas le pavillon, il importe que le festival off demeure une vitrine magnifique pour nos artistes et pour nos associations dont on veut mettre le travail en valeur. Il me semble également essentiel de soigner la présentation de cet événement.

Advertisements

A propos Savine Moucheron

Fille et petite-fille de Montois, je suis ce qu'on appelle une « Montois cayaux ». Ma famille est investie de longue date dans le folklore montois et se transmet de génération en génération ce goût de la tradition. Il y a 12 ans, dans la continuité de mes engagements dans le monde associatif depuis toute petite, je me suis lancé un défi: la politique! Lors des élections de 2006, vous m’avez élue Conseillère Communale et je suis devenue chef de groupe du cdH montois. Bien que dans l’opposition, ce siège m'offre la possibilité d'intervenir concrètement en faveur de l'amélioration de la qualité de vie des Montois même si nous ne sommes pas toujours entendus ! Il me permet ainsi de jouer les garde-fous par rapport aux desseins d'une majorité dont nous avons souvent mis en avant la démesure et l'inadéquation. Il me permet également de devenir le porte-parole de citoyens désappointés par la politique locale en matière de culture, de propreté, d'emploi, de logement, d'éducation ou de mobilité. Depuis décembre dernier je suis devenue Députée Wallonne. Cette fonction m’offre un levier supplémentaire pour relayer et défendre les priorités que nous partageons. Maman de trois enfants, j'ai aussi choisi de m'investir au cdH parce que que mon parti a réellement mis le doigt sur le véritable enjeu de notre société : vous et moi, en tant qu'individus ! Le cdH est en avance sur son temps et a définitivement laissé derrière lui les vieux combats. Au cdH, chacun a sa place: une maman, un indépendant, un allocataire social, un PDG, un enseignant, un fonctionnaire, un immigré, un enfant,... Le projet de l'humanisme démocratique est généreux et responsable ! Ses deux piliers fondateurs sont mes valeurs: Solidarité et Responsabilité.
Cet article a été publié dans Députée. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s