La Wallonie au chevet de son petit patrimoine populaire

Le Ministre wallon du Patrimoine Carlo Di Antonio souhaite rappeler aux Communes wallonnes qu’elles peuvent bénéficier des crédits « Petit Patrimoine Populaire Wallon » mis à leur disposition par la Wallonie afin de restaurer les éléments du petit patrimoine présents sur leur territoire.

Il a ainsi adressé une lettre à tous les Collèges communaux de Wallonie pour les inviter à faire usage du crédit annuel de 600.000 € alloué à la restauration du Petit Patrimoine Populaire Wallon.

Ce courrier a eu un effet positif puisqu’il y a eu davantage de demandes de renseignements qu’à l’ordinaire.

Le patrimoine populaire wallon est d’une grande richesse. La liste complète peut être consultée sur le site de l’Administration wallonne du Patrimoine. On y dénombre plus de cent éléments constitutifs, très divers, témoignages de notre culture. A titre d’exemples : cadrans solaires, abreuvoirs, pompes, vitraux, reposoirs, bornes frontière, balcons, grilles, abris de jardins, serres, poteaux indicateurs, balcons, …

Une demande de subventions, pouvant atteindre 7.500 €, peut être formulée par toute personne privée ou de droit public.

Au début de ce mois de septembre, on comptait 88 dossiers introduits en 2013 par des personnes publiques ou assimilées. Parmi ceux-ci, 49 ont déjà reçu un avis favorable de la commission d’avis.

Les dossiers sont sélectionnés notamment sur base des critères suivants : valeur patrimoniale intrinsèque de l’élément concerné, état de conservation, opportunité de l’intervention, nature des travaux, situation du bien et contexte environnant, contenu pour les actions de promotion…
Il n’y a pas à proprement parler de taux fixe d’intervention. Si le montant est inférieur ou égal à 7.500 euros ou 2.480 euros pour les actions de promotion, l’intervention financière de la Wallonie sera de 100 % sur les travaux éligibles préalablement acceptés par la Commission d’avis.

Si le montant des travaux ou actions est supérieur aux montants précités, la subvention est plafonnée à 7.500 euros ou 2.480 euros pour les actions de promotions, le bénéficiaire s’engageant à financer entièrement le solde. Une première tranche de 50 % est versée lors de la notification de l’arrêté d’octroi de subvention, le solde est liquidé une fois les travaux terminés, après vérification par l’administration de leur conformité par rapport à la demande acceptée.

Au total, depuis le lancement de ces opérations en 1999, ce sont plus de 2.550 dossiers qui ont été traités, dont 550 à charge entière de l’administration depuis la reprise complète de la gestion par celle-ci de la campagne thématique en 2010.

Le Ministre Carlo DI ANTONIO invite dès lors celles et ceux qui sont attachés à ce patrimoine à faire usage de la possibilité de subvention qui est proposée. Ils contribueront ainsi à amplifier le charme de nos villes et villages.

Publicités

A propos Savine Moucheron

Fille et petite-fille de Montois, je suis ce qu'on appelle une « Montois cayaux ». Ma famille est investie de longue date dans le folklore montois et se transmet de génération en génération ce goût de la tradition. Il y a 12 ans, dans la continuité de mes engagements dans le monde associatif depuis toute petite, je me suis lancé un défi: la politique! Lors des élections de 2006, vous m’avez élue Conseillère Communale et je suis devenue chef de groupe du cdH montois. Bien que dans l’opposition, ce siège m'offre la possibilité d'intervenir concrètement en faveur de l'amélioration de la qualité de vie des Montois même si nous ne sommes pas toujours entendus ! Il me permet ainsi de jouer les garde-fous par rapport aux desseins d'une majorité dont nous avons souvent mis en avant la démesure et l'inadéquation. Il me permet également de devenir le porte-parole de citoyens désappointés par la politique locale en matière de culture, de propreté, d'emploi, de logement, d'éducation ou de mobilité. Depuis décembre dernier je suis devenue Députée Wallonne. Cette fonction m’offre un levier supplémentaire pour relayer et défendre les priorités que nous partageons. Maman de trois enfants, j'ai aussi choisi de m'investir au cdH parce que que mon parti a réellement mis le doigt sur le véritable enjeu de notre société : vous et moi, en tant qu'individus ! Le cdH est en avance sur son temps et a définitivement laissé derrière lui les vieux combats. Au cdH, chacun a sa place: une maman, un indépendant, un allocataire social, un PDG, un enseignant, un fonctionnaire, un immigré, un enfant,... Le projet de l'humanisme démocratique est généreux et responsable ! Ses deux piliers fondateurs sont mes valeurs: Solidarité et Responsabilité.
Cet article a été publié dans Actu, Coup de coeur, Députée. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s