Communiqué de presse – Décret Centres culturels: Le cdH de la Fédération Wallonie-Bruxelles défend l’autonomie des associations socioculturelles !

Le cdH de la Fédération Wallonie-Bruxelles se félicite de l’adoption, ce mardi 05 novembre, du projet de décret « Centres culturels » qui vise à inscrire les centres culturels dans une logique de moteur du développement culturel territorial, à démocratiser la culture et à renforcer les collaborations et les synergies entre les centres culturels.

Le groupe humaniste a défendu le fait que les principes inscrits dans Charte associative devaient constituer un des fondamentaux de la réforme des centres culturels et se réjouit que soient garantis dans le présent décret :

– Le respect de l’autonomie associative.

– Les possibilités de recours pour toute association qui s’estimerait lésée dans le processus participatif, ce qui permettra de garantir des rapports équilibrés entre l’autorité publique et les associations.

Par ailleurs, la députée cdH Savine Moucheron se dit « satisfaite que la ministre définisse les centres culturels comme des leviers ou des pivots et non pas comme des ensembliers, ce qui va permettre à chaque opérateur culturel, en particulier l’associatif de droit privé, de poursuivre sa mission sur le terrain en prenant en compte sa spécificité propre».

Concernant la toujours sensible question budgétaire, Savine Moucheron est heureuse de pouvoir rassurer les autres secteurs socioculturels (éducation permanente, jeunesse, bibliothèques, centres d’expression et de créativité, arts de la scène, …) : « les actions culturelles spécialisées seront subventionnées via des allocations budgétaires spécifiques, dont la ligne de crédit sera alimentée par des budgets provenant de la division « Affaires culturelles ». Pas de risque donc pour les autres secteurs de voir les centres culturels grignoter leur budget ! »

Enfin, le cdH de la Fédération Wallonie-Bruxelles demande à la Ministre Fadila Laanan de travailler à un cadre réglementaire pour les structures culturelles spécifiques telles que les maisons des cultures et de la cohésion sociale, via le récent accord de coopération culturelle entre les deux communautés, mais regrette le fait que certaines institutions culturelles, notamment le Botanique, les Halles de Schaerbeek, le Palais des Beaux-Arts de Charleroi et le Manège à Mons n’aient pas été intégrées dans le décret.

Publicités

A propos Savine Moucheron

Fille et petite-fille de Montois, je suis ce qu'on appelle une « Montois cayaux ». Ma famille est investie de longue date dans le folklore montois et se transmet de génération en génération ce goût de la tradition. Il y a 12 ans, dans la continuité de mes engagements dans le monde associatif depuis toute petite, je me suis lancé un défi: la politique! Lors des élections de 2006, vous m’avez élue Conseillère Communale et je suis devenue chef de groupe du cdH montois. Bien que dans l’opposition, ce siège m'offre la possibilité d'intervenir concrètement en faveur de l'amélioration de la qualité de vie des Montois même si nous ne sommes pas toujours entendus ! Il me permet ainsi de jouer les garde-fous par rapport aux desseins d'une majorité dont nous avons souvent mis en avant la démesure et l'inadéquation. Il me permet également de devenir le porte-parole de citoyens désappointés par la politique locale en matière de culture, de propreté, d'emploi, de logement, d'éducation ou de mobilité. Depuis décembre dernier je suis devenue Députée Wallonne. Cette fonction m’offre un levier supplémentaire pour relayer et défendre les priorités que nous partageons. Maman de trois enfants, j'ai aussi choisi de m'investir au cdH parce que que mon parti a réellement mis le doigt sur le véritable enjeu de notre société : vous et moi, en tant qu'individus ! Le cdH est en avance sur son temps et a définitivement laissé derrière lui les vieux combats. Au cdH, chacun a sa place: une maman, un indépendant, un allocataire social, un PDG, un enseignant, un fonctionnaire, un immigré, un enfant,... Le projet de l'humanisme démocratique est généreux et responsable ! Ses deux piliers fondateurs sont mes valeurs: Solidarité et Responsabilité.
Cet article a été publié dans Députée, Média - Presse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s