Les poubelles à puce

Cette semaine, j’ai interpellé par écrit le Ministre de l’Environnement sur les poubelles à puce.

Monsieur le Ministre,

Vous n’êtes pas sans savoir que les poubelles à puce ont colonisé certaines de nos communes wallonnes. Ces poubelles, mesurant électroniquement le poids des déchets ménagers, semblent pour certains être un bon moyen pour appliquer le coût-vérité en matière de déchets ménagers et constitueraient un incitant pour réduire ses déchets.
Les détracteurs de ces poubelles craignent que la Région wallonne ne les impose sur tout le territoire wallon. Selon eux, cela serait « une véritable catastrophe, alliant le terrorisme intellectuel et dogmatique à la bêtise humaine […]. L’on verra de plus en plus les petits sacs plastiques foisonner : au mieux, dans les petites poubelles publiques, au pire, dans les ruisseaux, fossés ou autres forêts ». De plus, la collecte opérée par le biais de telles poubelles coûterait 50 % plus cher que celle opérée par sacs-poubelle payants.

Monsieur le Ministre, avez-vous des retours de la part des communes dotées de ces poubelles à puce ? Quels sont-ils ?
Avez-vous pour projet d’imposer ces poubelles sur tout le territoire wallon ?

Advertisements

A propos Savine Moucheron

Fille et petite-fille de Montois, je suis ce qu'on appelle une « Montois cayaux ». Ma famille est investie de longue date dans le folklore montois et se transmet de génération en génération ce goût de la tradition. Il y a 12 ans, dans la continuité de mes engagements dans le monde associatif depuis toute petite, je me suis lancé un défi: la politique! Lors des élections de 2006, vous m’avez élue Conseillère Communale et je suis devenue chef de groupe du cdH montois. Bien que dans l’opposition, ce siège m'offre la possibilité d'intervenir concrètement en faveur de l'amélioration de la qualité de vie des Montois même si nous ne sommes pas toujours entendus ! Il me permet ainsi de jouer les garde-fous par rapport aux desseins d'une majorité dont nous avons souvent mis en avant la démesure et l'inadéquation. Il me permet également de devenir le porte-parole de citoyens désappointés par la politique locale en matière de culture, de propreté, d'emploi, de logement, d'éducation ou de mobilité. Depuis décembre dernier je suis devenue Députée Wallonne. Cette fonction m’offre un levier supplémentaire pour relayer et défendre les priorités que nous partageons. Maman de trois enfants, j'ai aussi choisi de m'investir au cdH parce que que mon parti a réellement mis le doigt sur le véritable enjeu de notre société : vous et moi, en tant qu'individus ! Le cdH est en avance sur son temps et a définitivement laissé derrière lui les vieux combats. Au cdH, chacun a sa place: une maman, un indépendant, un allocataire social, un PDG, un enseignant, un fonctionnaire, un immigré, un enfant,... Le projet de l'humanisme démocratique est généreux et responsable ! Ses deux piliers fondateurs sont mes valeurs: Solidarité et Responsabilité.
Cet article a été publié dans Députée. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s