Améliorer la qualité de vie de nos aînés et de nos familles

Cet après-midi, accompagnée de Carlo Di Antonio et de Catherine Fonck, j’ai présenté les mesures proposées par le cdH pour améliorer la qualité de vie de nos aînés et de nos familles.

Pour le cdH, l’important n’est pas seulement l’allongement de la vie, mais surtout l’allongement de la vie de qualité et en bonne santé! Cette qualité de vie doit être garantie non seulement lorsque les aînés sont en bonne santé, mais également lorsqu’ils deviennent dépendants.

Voici plusieurs points sur lesquels j’ai personnellement insisté:

  • Soutenir l’autonomie des personnes âgées en développant les services aux personnes. Afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées qui le souhaitent, le cdH propose la création d’une assurance autonomie afin de financer les services et le matériel en fonction des besoins, et d’assurer un remboursement des prestations en fonction de la situation de dépendance des personnes. En outre, il est important, afin de pouvoir rester vivre à son domicile, de pouvoir aménager son habitation si nécessaire. Le cdH souhaite donc créer le quali-pack. Il s’agit d’un prêt à taux 0 jusqu’à 25 000€ et des primes, en fonction du handicap, de l’urgence et de la situation sociale du bénéficiaire.
  • Diversifier l’offre de logement en privilégiant un milieu de vie adapté. Si, pour le cdH, il faut favoriser le maintien à domicile, celui-ci n’est pas toujours possible. C’est pourquoi il faut diversifier l’offre de logement afin d’offrir des solutions intermédiaires entre le domicile et la maison de repos, pour répondre au différents niveaux de dépendance et aux souhaits de chacun. Le cdH souhaite ainsi promouvoir le logement intergénérationnel, ainsi que multiplier les structures intermédiaires de proximité: les centres d’accueil de jour, de soirée ou de nuit, les centres de soins de jour, les courts-séjours, les résidences services, les centres de revalidation, mieux répartis géographiquement.
  • Soutenir les métiers du cœur et du secteur des services aux personnes: les aides familiales, les aides-soignants, les infirmières à domicile… Le cdH souhaite créer 21 000 emplois dans le secteur non marchand grâce à la réduction du coût du travail et du renforcement du Maribel social. De plus, pour que la qualité du service soit garantie et afin de favoriser l’attractivité de ces métiers cruciaux dans les années à venir, le cdH souhaite reconnaître la pénibilité du métier d’infirmier ou d’aide-soignant et être attentif aux risques professionnels dans ces métiers.

 

Publicités

A propos Savine Moucheron

Fille et petite-fille de Montois, je suis ce qu'on appelle une « Montois cayaux ». Ma famille est investie de longue date dans le folklore montois et se transmet de génération en génération ce goût de la tradition. Il y a 12 ans, dans la continuité de mes engagements dans le monde associatif depuis toute petite, je me suis lancé un défi: la politique! Lors des élections de 2006, vous m’avez élue Conseillère Communale et je suis devenue chef de groupe du cdH montois. Bien que dans l’opposition, ce siège m'offre la possibilité d'intervenir concrètement en faveur de l'amélioration de la qualité de vie des Montois même si nous ne sommes pas toujours entendus ! Il me permet ainsi de jouer les garde-fous par rapport aux desseins d'une majorité dont nous avons souvent mis en avant la démesure et l'inadéquation. Il me permet également de devenir le porte-parole de citoyens désappointés par la politique locale en matière de culture, de propreté, d'emploi, de logement, d'éducation ou de mobilité. Depuis décembre dernier je suis devenue Députée Wallonne. Cette fonction m’offre un levier supplémentaire pour relayer et défendre les priorités que nous partageons. Maman de trois enfants, j'ai aussi choisi de m'investir au cdH parce que que mon parti a réellement mis le doigt sur le véritable enjeu de notre société : vous et moi, en tant qu'individus ! Le cdH est en avance sur son temps et a définitivement laissé derrière lui les vieux combats. Au cdH, chacun a sa place: une maman, un indépendant, un allocataire social, un PDG, un enseignant, un fonctionnaire, un immigré, un enfant,... Le projet de l'humanisme démocratique est généreux et responsable ! Ses deux piliers fondateurs sont mes valeurs: Solidarité et Responsabilité.
Cet article a été publié dans Conseillère, Coup de coeur, Députée, Média - Presse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s