Budget 2015 au Parlement wallon

Les débats de la semaine dernière au Parlement wallon ont clôturé l’examen tant de l’ajustement budgétaire 2014 que du budget initial 2015. En associant étroitement les deux, ces discussions ont permis de faire la « charnière » entre les deux législatures. Cela est d’autant plus nécessaire que cet exercice budgétaire 2015 est justement celui par lequel la nouvelle Majorité peut commencer à concrétiser ses premiers grands choix politiques tels qu’ils sont développés dans la DPR.

Le budget 2015 a dû faire face, comme l’ajustement 2014, à plusieurs grands enjeux qui sont autant de contraintes pour la bonne santé de nos finances publiques, comme le transfert de compétences lié à la sixième réforme de l’Etat et la participation loyale de la Wallonie à l’assainissement budgétaire global de la Belgique.

Tenant compte de ces enjeux, et dans un climat de rigueur économique, le Gouvernement wallon est parvenu à présenter un budget initial 2015 avec un déficit de « seulement » 450 millions d’euros. A politique inchangée, il aurait été de 1,1 milliard d’euros. Pour parvenir à ce bon résultat, la majorité a dû mener une politique de rigueur. Nous l’assumons sans difficultés : des efforts doivent être faits et l’équilibre budgétaire doit être retrouvé.
Mais nous avons fait ce choix de la rigueur en ciblant les mesures, en protégeant certains secteurs prioritaires, bref, sans imposer une austérité indiscriminée. Très clairement, nous avons privilégié des mesures n’impactant pas le pouvoir d’achat des Wallons et la capacité d’investissement des entreprises.

Le cdH se réjouit de la poursuite de la dynamique Plan Marshall ainsi que des politiques développées en matière de mobilité par le Ministre Di Antonio qui s’est engagé à ne pas supprimer de lignes TEC, à maintenir l’emploi au sein du groupe et à ne pas augmenter le prix du ticket pour les usagers. Nous constatons également avec soulagement la préservation des Plans de Cohésion Sociale, qui sont des politiques menées au quotidien, avec une réelle plus-value pour le citoyen et qui doivent être appuyées. En ce qui concerne le budget 2015 de l’AWIPH, son examen était un exercice difficile et nous saluons la démarche proactive du Ministre Prévot.

Enfin, le Groupe cdH est particulièrement heureux de constater que les pouvoirs locaux ne subissent pas les foudres budgétaires, sachant que les communes sont les premières pourvoyeuses d’emploi et de travaux publics. Le cdH tient tout spécialement à souligner la protection et le maintien du Fonds des communes, preuve que la Wallonie souhaite tout faire pour éviter de renvoyer la charge des efforts budgétaires vers le niveau communal, qui doit déjà faire face aux fâcheuses conséquences d’une série de choix effectués à l’échelon fédéral.

Pour mon Groupe et pour moi-même, et compte tenu des impératifs qui s’imposent à la Wallonie, je ne peux que me réjouir des choix qui sont faits et des orientations qui sont proposées. Le budget 2015 n’est pas un budget d’austérité mais sérieux, de rigueur, qui permettra la pérennisation de politiques favorables au bien être des wallonnes et des wallons.

Publicités

A propos Savine Moucheron

Fille et petite-fille de Montois, je suis ce qu'on appelle une « Montois cayaux ». Ma famille est investie de longue date dans le folklore montois et se transmet de génération en génération ce goût de la tradition. Il y a 12 ans, dans la continuité de mes engagements dans le monde associatif depuis toute petite, je me suis lancé un défi: la politique! Lors des élections de 2006, vous m’avez élue Conseillère Communale et je suis devenue chef de groupe du cdH montois. Bien que dans l’opposition, ce siège m'offre la possibilité d'intervenir concrètement en faveur de l'amélioration de la qualité de vie des Montois même si nous ne sommes pas toujours entendus ! Il me permet ainsi de jouer les garde-fous par rapport aux desseins d'une majorité dont nous avons souvent mis en avant la démesure et l'inadéquation. Il me permet également de devenir le porte-parole de citoyens désappointés par la politique locale en matière de culture, de propreté, d'emploi, de logement, d'éducation ou de mobilité. Depuis décembre dernier je suis devenue Députée Wallonne. Cette fonction m’offre un levier supplémentaire pour relayer et défendre les priorités que nous partageons. Maman de trois enfants, j'ai aussi choisi de m'investir au cdH parce que que mon parti a réellement mis le doigt sur le véritable enjeu de notre société : vous et moi, en tant qu'individus ! Le cdH est en avance sur son temps et a définitivement laissé derrière lui les vieux combats. Au cdH, chacun a sa place: une maman, un indépendant, un allocataire social, un PDG, un enseignant, un fonctionnaire, un immigré, un enfant,... Le projet de l'humanisme démocratique est généreux et responsable ! Ses deux piliers fondateurs sont mes valeurs: Solidarité et Responsabilité.
Cet article a été publié dans Députée. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s