Le décret RTBF – Quel statut?

big_thumb_rtbf

Le 15 janvier dernier,  en Commission des Médias, le cdH a voté en faveur du décret portant sur le statut de la RTBF. Comme ma collègue Véronique Salvi l’a souligné en séance, il était nécessaire d’adopter un texte qui réponde aux exigences de la Commission Européenne.  Pour ne pas déséquilibrer le paysage ni menacer la survie pure et simple de la presse écrite, ce projet de décret doit être rapidement accompagné d’autres mesures, d’ailleurs prévues par le gouvernement dans la Déclaration de Politique Communautaire.

Premièrement, le fait d’avoir ouvert les vannes de la publicité à la RTBF postule d’entamer rapidement l’évaluation de l’article 75 du contrat de gestion – relatif à la publicité dans les services en ligne sur internet et via des services de la société de l’information – et, le cas échéant, son adaptation.

Le cdH a ensuite insisté sur la responsabilité du Ministre de garantir le pluralisme et le dynamisme médiatique en Fédération Wallonie Bruxelles, ceci en favorisant la concertation entre les différents médias. « Mes collègues Julie De Groote et Véronique Salvi ont déposé, sous la précédente mandature, une proposition de résolution visant à créer une instance de concertation des médias appelée Mediagora ». Cette instance vise à rassembler experts, acteurs du terrain et acteurs politiques afin de favoriser l’écoute et la négociation. Je déposerai donc à nouveau, avec Véronique Salvi, cette proposition, adaptée en fonction de l’actualité.

De plus, le cdH a encouragé la création de plateformes d’information 360° au niveau local, ouvertes aux médias privés et publics, et ce autour de l’axe créé par la RTBF et les télés locales. Je préconise également l’élargissement du fonds St’Art, qui doit être ouvert aux médias numériques pour financer des projets de transition numérique.

Enfin, une interprétation correcte de l’article 45 du contrat de gestion révisé – relatif à la procédure d’évaluation préalable des nouveaux services importants et des modifications substantielles de services existants – doit prévaloir. Le CSA appelle d’ailleurs la RTBF à une application correcte de cet article, et j’ai encouragé le Ministre Marcourt à être attentif au respect de cette clause essentielle du contrat de gestion par la RTBF; en ajoutant que c’est pour le cdH une condition implicite de notre accord aux modifications du décret RTBF.

Publicités

A propos Savine Moucheron

Fille et petite-fille de Montois, je suis ce qu'on appelle une « Montois cayaux ». Ma famille est investie de longue date dans le folklore montois et se transmet de génération en génération ce goût de la tradition. Il y a 12 ans, dans la continuité de mes engagements dans le monde associatif depuis toute petite, je me suis lancé un défi: la politique! Lors des élections de 2006, vous m’avez élue Conseillère Communale et je suis devenue chef de groupe du cdH montois. Bien que dans l’opposition, ce siège m'offre la possibilité d'intervenir concrètement en faveur de l'amélioration de la qualité de vie des Montois même si nous ne sommes pas toujours entendus ! Il me permet ainsi de jouer les garde-fous par rapport aux desseins d'une majorité dont nous avons souvent mis en avant la démesure et l'inadéquation. Il me permet également de devenir le porte-parole de citoyens désappointés par la politique locale en matière de culture, de propreté, d'emploi, de logement, d'éducation ou de mobilité. Depuis décembre dernier je suis devenue Députée Wallonne. Cette fonction m’offre un levier supplémentaire pour relayer et défendre les priorités que nous partageons. Maman de trois enfants, j'ai aussi choisi de m'investir au cdH parce que que mon parti a réellement mis le doigt sur le véritable enjeu de notre société : vous et moi, en tant qu'individus ! Le cdH est en avance sur son temps et a définitivement laissé derrière lui les vieux combats. Au cdH, chacun a sa place: une maman, un indépendant, un allocataire social, un PDG, un enseignant, un fonctionnaire, un immigré, un enfant,... Le projet de l'humanisme démocratique est généreux et responsable ! Ses deux piliers fondateurs sont mes valeurs: Solidarité et Responsabilité.
Cet article a été publié dans Députée. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s